Aéroport de Saint-Hubert

Des nuits perturbées par les Boeing 737-200 de Chrono Aviation

Des Boeing qui atteignent plus de 107,8 dBA

Saint-Hubert, le 6 octobre 2020. En 2020, Le Comité anti-pollution des avions – Longueuil (CAPA-L) s’est doté de deux sonomètres afin de mesurer le bruit des avions les plus bruyants. Aujourd’hui, le CAPA-L est en mesure de prouver que les Boeing 737-200 de Chrono Aviation génèrent plus de 107,8 dBA en bout de piste au décollage et plus de 94,8 dBA lorsqu’ils atteignent les quartiers résidentiels de Saint-Hubert, des niveaux qui sont définis comme nocifs pour la santé.

Pour le mois de septembre, nous avons compté 45 mouvements des Boeing 737-200 de Chrono Aviation, dont 17 de nuit. En 2019, Dany Gagnon « assurait que des cinq vols hebdomadaires prévus au contrat de la Baffinland Iron Mines, un seul serait effectué aux petites heures. »

Voir le communiqué intégral

Tapage entourant le bruit des Boeing 737-200 Le courrier du sud

Aéroport de Saint-Hubert                                                               

Représentant des citoyens sur le comité consultatif sur le climat sonore

Le choix unilatéral de DASH-L  est inacceptable selon le CAPA-L

Saint-Hubert, 23 septembre 2020. Le Comité anti-pollution des avions – Longueuil (CAPA-L) dénonce le processus de sélection partisan et le choix unilatéral de DASH-L pour le poste de représentant des citoyens sur le comité consultatif sur le climat sonore, laissé libre à la suite de la démission de David Lobjoie au printemps dernier.                                                           

Non seulement DASH-L ne permet pas au CAPA-L de participer au choix et ainsi s’assurer de la nomination d’un citoyen impacté, DASH-L persiste à choisir un représentant des citoyens à même son bassin de sympathisants de l’aéroport.                                                                                                 

2020-09-23-Communique de presse-Representant citoyen (3)

Aéroport de Saint-Hubert

2020-09-20-Réponse du Ministre Marc Garneau à la pétition e-2351 lancée par une citoyenne de Saint-Bruno

Pétitions.noscommunes.ca

« La gestion du bruit est une question complexe que les administrations aéroportuaires et les collectivités doivent gérer tout en veillant à ne pas compromettre la sécurité aérienne. » -Marc Garneau, ministre des transports

Ciel collectif

« M. Garneau, qu’est-ce que les citoyens peuvent faire lorsque Dash-l, NAV Canada, nos élus municipaux et provinciaux disent ne pas pouvoir intervenir car les aérodromes sont de compétences fédérales? »

Article du journal la Relève

Aéroport de Saint-Hubert

Réponse de DASH-L Comité consultatif sur le climat sonore
Appel de candidature pour le poste de représentant des citoyens riverains

Le 14 juin 2020. Suite à l’appel de candidature pour le poste de représentant des citoyens riverains lancé par DASH-L en mai dernier, le CAPA-L a fait parvenir une lettre au président du conseil d’administration pour lui rappeler qu’il revenait au CAPA-L de nommer le représentant des citoyens riverains, afin de respecter l’esprit des longues négociations qui ont eu lieu et qui ont mené à un jugement en 2015 suite à notre recours collectif.

En date du 27 mai dernier, la directrice générale de DASH-L nous répondait qu’il était de la responsabilité de DASH-L de s’assurer du comblement des postes inscrits à l’article 7 du jugement, ce qui n’est nullement précisé dans le jugement et encore bien moins qu’il doit choisir de façon unilatérale le représentant des citoyens. https://capa-l.com/2015-jugement-de-la-cour-superieure/

En 2015, le CAPA-L a bien voulu accepter un règlement hors cour afin d’éviter un procès qui aurait pu s’étendre sur plusieurs années et s’avérer beaucoup plus coûteux pour toutes les parties.

Mais aujourd’hui, devant l’interprétation que veut bien faire DASH-L quant au choix du représentant des citoyens riverains qui s’additionne au non-respect de l’horaire d’été par les écoles de pilotage en 2017, les citoyens ont nettement le sentiment d’avoir été leurrés.

Voir le communiqué intégral

Campagne de levée de fonds – Stations de mesure de bruit
Le CAPA-L dépasse son objectif et recueille plus de 1 120$

Le 23 janvier 2020. Le comité de citoyens CAPA-L a recueilli plus de 1 120 $ lors de sa récente campagne de levée de fonds. Nous tenons particulièrement à remercier tous les généreux donateurs.

Dans les prochaines semaines, nous pourrons enfin faire l’achat de deux stations de mesure de bruit qui nous permettront d’appuyer davantage nos démarches et de dénoncer tout abus provenant des activités de l’aéroport de Saint-Hubert.

Suivez-nous sur notre page Facebook : https://www.facebook.com/ComitedecitoyensCAPAL/
Aéroport de Saint-Hubert

Une pétition lancée sur le site de la Chambre des communes par une résidente de Saint-Bruno

Le 21 janvier 2020. Une résidente de Saint-Bruno, madame Sonia Simard, a lancé en début d’année une pétition sur le site de la Chambre des communes et demande au ministère des Transports et aux autres ministères concernés de soutenir les citoyens qui subissent les impacts des activités aéroportuaires de Saint-Hubert depuis trop longtemps déjà. Le CAPA‑L appuie le geste de madame Simard et vous invite dès maintenant à signer la pétition. Mme Simard veut également faire déposer sa pétition dans chacune des villes concernées.

Signez la pétition : https://petitions.noscommunes.ca/fr/Petition/Details?Petition=e-2351

Plus d’informations : Le courrier du sud

Aéroport de Saint-Hubert

Réponse de DASH-L suite à la séance houleuse du conseil de l’agglomération et couverture médiatique

Saint-Hubert, le 29 novembre 2019. Suite à la séance houleuse du conseil de l’agglomération de Longueuil le 14 novembre dernier, les médias continuent de couvrir la problématique de l’aéroport de Saint-Hubert. Notamment, un reportage de Radio-Canada a été réalisé avec la participation de Johanne Domingue et Sonia Simard.  Nous vous invitons à visionner, partager et/ou commenter ce reportage sur les réseaux sociaux pour maximiser sa portée.

Ayant refusé de répondre aux médias dans les dernières semaines, DASH-L s’est contenté d’émettre le 22 novembre un long communiqué qui a été publié par le journal Les Versants  par Le Courrier du Sud et TVRS. Le communiqué ne fait aucunement référence au couvre-feu demandé par les résidents, ni au bruit excessif causé par les Boeing 737-200 de la compagnie Chonos.

Afficher la suite...

Aéroport de Saint-Hubert

Le CAPA-L dépose une demande en injonction pour interdire les vols de nuit

Saint-Hubert, le 14 août 2019   Le comité anti-pollution des avions – Longueuil vient de déposer une requête à la Cour supérieure du Québec afin d’interdire les vols de nuit à l’aéroport de Saint-Hubert. Ces procédures ont été intentées pour protéger les intérêts des citoyens.
Afficher la suite...

L’impact des vols de nuit sur notre santé

13 septembre 2019 – Les vols de nuit ont un réel impact sur notre santé. Les élus ont le devoir de s’en préoccuper et de nous protéger. Dans leur empressement à vouloir à tout prix développer l’aéroport de Saint-Hubert avec les gros transporteurs, rappelons-leur que nous sommes là et que nous avons aussi des droits. Vous pouvez prendre connaissance des effets sur la santé lorsque le sommeil est perturbé dans le document publié par le Ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) dans le cadre de la consultation publique sur la vision et les orientations gouvernementales en matière de lutte contre le bruit environnemental au Québec. Le comité de citoyens CAPA-L a d’ailleurs présenté un mémoire en septembre dernier. Pour en savoir plus sur la consultation publique et sur les effets du bruit sur la santé, vous pouvez consulter   

Santé et services sociaux Québec

Le CAPA-L se donne une nouvelle mission

La mission du Comité anti-pollution des avions Longueuil est d’être actif dans son milieu surtout en ce qui a trait à la dénonciation de toute nuisance sonore excessive provenant des activités de l’aéroport de Saint-Hubert.
Notre nouvelle mission

Aéroport de Saint-Hubert

La conseillère municipale Nathalie Boisclair à la défense de DASH-L

La conseillère municipale Nathalie Boisclair continue de défendre bec et ongles les positions et les décisions de DASH-L au lieu de celles des citoyens qui l’ont élue. Également vice-présidente du conseil d’administration de DASH-L, elle est entièrement d’accord avec l’expulsion à peine déguisée de la représentante du CAPA-L au sein du comité consultatif sur le climat sonore…

Sous son chapeau de présidente de l’arrondissement de Saint-Hubert, le secteur sans contredit le plus touché par les activités de l’aéroport, comment Nathalie Boisclair compte-t-elle à l’avenir protéger le peu de qualité de vie qui reste à ses citoyens? Parviendra-t-elle à influencer DASH-L afin qu’il adopte une politique interne sur les vols de nuit réclamée par les citoyens? 

Afficher la suite... 

Aéroport de Saint-Hubert : Comité consultatif sur le climat sonore

David Lobjoie, le choix de DASH-L au poste de représentant des riverains

David Lobjoie est le candidat qui a été choisi par le conseil d’administration de DASH-L, dont fait partie la conseillère municipale Nathalie Boisclair. Le chef de l’opposition, Xavier Léger, a proposé à DASH-L, de mettre immédiatement à la disposition des citoyens les coordonnées de leur nouveau représentant des riverains, afin que les citoyens puissent facilement entrer en communication avec lui. Nous vous ferons connaître ses coordonnées si DASH-L les rend disponibles. La conseillère municipale Nathalie Boisclair a défendu farouchement le choix de DASH-L. Il va sans dire que le CAPA-L a dénoncé cette nomination.

Afficher la suite...

Le comité consultatif sur le climat sonore doit remplir son mandat dit le CAPA-L

AÉROPORT DE SAINT-HUBERT. Selon la porte-parole du Comité anti-pollution des avions de Longueuil (CAPA-L) Johanne Domingue, le Comité consultatif sur le climat sonore doit pouvoir remplir son plein mandat, et non seulement travailler aux deux priorités récemment identifiées par Développement Aéroport de Saint-Hubert (DASH-L), soit revoir le processus de traitement des plaintes et établir une politique de gestion de bruit.

Lire l'article dans Courrier de sud

Lettre ouverte d’un citoyen – Offensive aérienne sur Longueuil

« À vouloir miser sur un développement à la vitesse du «mur du son», on risque d’oublier les principes de prudence et de précaution. J’invite nos responsables politiques, en ont-ils encore le pouvoir, à instaurer un moratoire sur les vols et le développement tous azimuts de l’aéroport jusqu’à ce que soit démontré que ce développement n’a pas d’impacts négatifs sur la santé des résidents à court et long termes. Des études, des preuves, des faits s’il-vous-plait! À l’heure des changements climatiques, à l’heure des décisions courageuses qui ne sont ni trompe-l’œil, ni camouflage, ni marche-escargot, ni théâtre politique, gardons les pieds sur terre et misons sur un développement responsable, durable et sain. Innovons, créons et refusons une vieille économie qui relègue l’humain et son mieux-être en deuxième place. Jacques Morin, citoyen de Longueuil »

Lire l'article dans Courrier de sud

Comité consultatif sur le climat sonore découlant du jugement 2015 suite au recours collectif du CAPA-L – La mairesse de Longueuil madame Sylvie Parent ignore la question d’un citoyen à la séance du conseil de Ville de Longueuil du 16 avril dernier.

Question du citoyen :

Qu’est-ce que la mairesse de la Ville de Longueuil compte faire pour sauvegarder et promouvoir l’autonomie et l’indépendance du Comité consultatif sur le climat sonore de l’Aéroport de Saint-Hubert établi dans l’entente homologuée par la Cour supérieure du Québec?

Afficher la suite...

Le conseil municipal de Longueuil a adopté en novembre 2018 une motion qui reconnaît l’urgence d’agir en matière de lutte contre les changements climatiques…

Devons-nous maintenant nous questionner sur ces mêmes élus qui favorisent la pollution de l’air et l’augmentation du bruit en tolérant que plus d’avions, toujours plus gros et très polluants s’installent à l’aéroport de Saint-Hubert?

Lire la suite...

Les lettres du CAPA-L adressées à la mairesse de Longueuil Sylvie Parent et à la présidente de l’arrondissement de Saint-Hubert, Nathalie Boisclair, lors du conseil de ville du 19 mars dernier demeurent toujours sans réponse.
Lire la suite...

Des citoyens s’opposent aux vols de nuit à l’aéroport de Saint-Hubert
Lire l'article dans la Presse

Boeing 737-200 à Saint-Hubert: des citoyens expriment leurs inquiétudes à la Ville
Lire l'article dans le Reflet
Lettre adressée à Monsieur Vaillancourt, Président du conseil d’administration DASH-L
Lire la lettre

La nouvelle gouvernance de DASH-L inquiète l’opposition

« Je trouve ça inquiétant. Cela se fait toujours un peu en catimini et ce sont les citoyens qui perdent leur levier sur ces organismes paramunicipaux. Ce sont des manoeuvres semblables », avait commenté M. Léger avant la tenue du vote.

À lire dans la Presse

Boeings 737-200 à l’aéroport de St-Hubert?
Inacceptable, selon le CAPA-L

Le CAPA-L sera présent à la prochaine séance du conseil de ville de Longueuil, le mardi 19 mars prochain à 19h00 pour dénoncer cette situation. Venez nous appuyer !

Le 2 mars 2019. Nous avons été mis au courant récemment que DASH-L, le gestionnaire de l’aéroport de Saint-Hubert, aurait signé une entente avec Chrono Aviation et que, dès le début du moins d’avril, cette entreprise effectuerait des vols de jour et de nuit avec des Boeings 737-200 pour la compagnie minière Baffinland Iron Mine. Ces vols, effectués à Mirabel par la Compagnie Nolinor jusqu’à la fin du mois de mars, avaient dû quitter l’aéroport de Waterloo situé en Ontario en 2016 suite à des plaintes constantes des citoyens. Vous pouvez consulter l’article ci-dessous pour plus d’informations.

Lire la suite...
Le bruit des avions fait du bruit au conseil de ville de Longueuil
A lire